DESSINATEURS

Solo

Dessins Actualités Oeuvres

 
 
FESTIVAL DE SURESNES
8ème FESTIVAL DE LOUVIERS
Démocratiquement Croqués 2004
SALON I-EXPO
LA FECO FRANCE
 
 
 

Né à Paris en 1933. Caricaturiste, il publie son premier dessin en 1951. Il poursuit depuis ses contorsions de visages.

"La caricature, c'est le vide".
Le portrait-charge se limite à l'exagération et la caricature modifie le vide. Solo maîtrise le vide. Regardez ses dessins (dessins?). Tout en blanc, en lignes géométriques sans rapport avec la réalité, ils enferment le vide, jouent dans le vide.

Attention, par "vide", je n'entends pas "rien" mais invisiblement plein de l'essence même de l'être humain qu'ils contiennent.

Ces lignes si droites et purement courbes, larges et noires, fermées sur le blanc comme un verrou, font penser à un élastique manipulé par les doigts. Elles emprisonnent quelque chose qui pourtant ne s'y trouve pas, de toujours changeant et toujours identique. Le jeu de cette existence conjuguée avec son contraire fait du dessin de Solo un miracle de mobilité dans le vide par le vide.
Il catalyse l'espace béant qui nous sépare d'autrui pour l'imprimer sur le papier. Nous ne sommes rien hors du regard
des autres, aussi Solo inscrit-il dans ses caricatures, avec celui qu'il (mal) traite, les autres qui le regardent et le font exister.

Catherine Saint-Martin

Aujourd'hui, Solo est heureux. Il vient de s'attrubuer un prix: celui du plus mauvais caricaturiste de France. Fallait le faire! C'est fait!